Meeting national de l’air de Mérignac

 

Le weekend des 13 et 14 mai 2017 avait lieu le meeting national de l’air à Mérignac. La journée du samedi était destinée aux spotters (invités par la FOSA) ainsi qu’aux familles des membres de base aérienne. 

Le rendez-vous était prévue à partir de 7h00 le samedi matin mais nous sommes arrivés plutôt vers 7h45 car nous n’habitons pas loin. 

La journée n’a pas commencé très bien car avec les retards d’organisations, nous n’avons pas pu nous rendre sur le tarmac avant 11h00. Ce fut long jusque là mais nous avons tout de même été accueillis avec un bon petit déjeuner. 

Une fois que tout est rentré dans l’ordre, nous avons pu nous rendre sur le tarmac mais là encore, l’organisation n’était pas trop au rendez-vous. Il ne devait pas y avoir de barrière autour des avions mais ça, c’était dans la théorie. Toutes les barrières étaient mises en place, très proche des avions donc pour les photos, c’était plutôt moyen. 

Chose plutôt très bonne, c’est la présence, le samedi, des fabricants tels que Nikon, Sigma ou en Canon pour nous prêter du matériel ou encore nettoyer nos boitiers et objectifs. Ca c’est vraiment appréciable !

Une fois que le tour du tarmac c’est fait, le Rafale Solo Display (RDS) se met en route. C’est pour ma part une « mélodie » incroyable. Les deux réacteurs M88 du Rafale font une telle caisse de raisonnance que ça vibre de partout au démarrage ! J’adore ça !

Par contre, pour la démo, nous sommes vraiment mal placés ! A cause de la présence de l’aéroport civile qui est juste à côté de la base aérienne, les démonstrations doivent se faire assez loin du public et du coup, on ne voit pas grand chose, même avec un objectif de 600mm. Et la météo n’aide pas, il est fait tout gris !

Pour le reste de la journée en attendant le passage des autres avions, nous allons refaire un petit tour sur tarmac pour discuter un peu avec les membres des escadrons présents. Ils sont vraiment très accessibles et on peut leur poser toutes les questions que l’on souhaite. Ils y répondent toujours, dans la mesure du possible !

Le temps de discuter une bonne partie de l’après midi et voilà le moment de passer aux choses sérieuses, les autres démonstrations aériennes ! Cela commence par la démo du F-18 Suisse, suivi par le F-16 belge.

Pour la suite, c’est la première démonstration du Couteau Delta, les remplaçant des très bons Ramex Delta. Les deux patrouilles volent sur Mirage 2000. Durant l’après midi, nous apprendrons que les Couteaux Delta reprendront en très grande partie la démo des Ramex. Avec l’expérience, ils auront leur propre démo. Mais encore une fois, les avions passent trop loin et le contre jour d’aide pas du tout ! Le fameux passage à l’anglaise ne rend pas trop malheureusement et c’est difficile de prendre une bonne photos….

On finit enfin par la Patrouille de France, qui passe toujours très loin…

La journée touche à sa fin et normalement, nous devons être invités par Nikon pour fêter leur anniversaire. Et bien c’est chose ratée à cause de l’organisation. c’est bien dommage !

Pour la journée du meeting publique, je décide de ne pas y aller mais plutôt de voir le meeting de l’extérieur. Et ça sera un très bon choix car ce fût un pure régale ! J’ai rejoins quelques spotters dans un champs, non loin de l’aéroport et là, les avions nous passaient juste au dessus de la tête, à certainement moins de 200m. C’était vraiment excellent et cette fois-ci, les photos aériennes ont rendu quelque chose ! Par moment on ne savait plus où donner de la tête, surtout avec la Patrouille de France. 

On entendra un peu plus tard dans la journée que le meeting était un vrai fiasco à cause de l’organisation. Certains visiteurs ont fait demi tour après 1h30 d’attente à l’entrée. Beaucoup vont demander le remboursement de leur place…

Quoi qu’il en soit, le meilleur du meilleur meeting aérien était en dehors de la base aérienne !

Suivez nous :
This entry was posted in Actu, Blog.

Post a Comment

Your email is never published nor shared.